Actualités du Parc

Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse

  • Zéro phyto, zéro pesticides

    Le mois de novembre est bien souvent le mois de l’année où les cimetières voient le plus de visiteurs fouler leurs allées. Et parfois des mécontents qui trouvent que l’entretien n’est plus ce qu’il était …

    Effectivement, le désherbage ne se fait plus à coup de pulvérisations de pesticides !

    Sur le territoire du Parc naturel, les communes sont exemplaires et travaillent depuis plus de 10 ans à l’arrêt des pesticides sur les espaces publics : pour la santé de leurs habitants et pour un retour de la biodiversité.

    L’objectif Zéro Pesticide a poussé certaines communes à revoir entièrement l’aménagement de leur cimetière. Les cimetières y ont gagné un nouveau visage, moins minéral, plus verdoyant. Plutôt que de chercher à tout prix à désherber, certaines communes ont enherbé les allées gravillonnées, laissé le lierre courir entre les tombes, le lichen et les sedum se développer pour offrir un parfait couvre-sol. Cette végétation spontanée n’est pas « sale », ne constitue pas de « mauvaises herbes », au contraire c’est un excellent garant de biodiversité. Ce n’est pas abandonner les lieux que de la conserver, c’est une autre manière de faire et d’envisager l’aménagement en valorisant la nature de nos villages.

    Dans ce recueil illustré, on trouve les réponses...

    Téléchargez le livret zero phyto

     

     

     

    20 oct - 04 nov
  • L'accueil de la maison du Parc est ouvert !
    Le département reprend l'accueil touristique du château de la Madeleine
     
     
    mais La Maison du Parc reste au château !
     

    L'accueil de la Maison du Parc est ouvert du mardi au vendredi de 14h à 18h. Vous y retrouverez les produits locaux et la documentation du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse. 

    Coordonnées

    Maison du Parc
    Château de la Madeleine
    Chemin Jean Racine
    78472 Chevreuse cedex

    tel : 01 30 52 09 09 - Voir le formulaire de contact

    Les bureaux de l'équipe technique sont ouverts de 9h à 18h (sur RDV). Une partie de l'équipe est située au Moulin d'Ors à Châteaufort.

     

    22 juil
  • Le Transport A la Demande
    Demandez-lui, il vous transporte !
    La période du confinement a pu être aussi une période de questionnement sur nos habitudes de déplacements... Alors l'arrivée le 31 août prochain du Transport à la Demande dans la Vallée de Chevreuse et le Pays de Limours va nous permettre de tester au quotidien une solution alternative à la voiture solo !
     
    Pour la réservation : 
     
    Article de l'Echo du Parc n°84 (juin 2020)
     
    Le Parc naturel régional de Chevreuse s'est fortement engagé depuis plus d'un an pour que cette expérimentation puisse voir le jour Le constat de départ était partagé par tous depuis longtemps dans notre territoire rural, avec un habitat peu dense et des petits villages éloignés les uns des autres, les lignes de bus régulières ne peuvent pas assurer une fréquence et un maillage suffisant pour répondre aux besoins des habitants Pas assez de bus aux heures de pointes et presqu'aucun aux heures creuses, des hameaux isolés peu desservis Et pour la collectivité, difficile de financer des bus réguliers lorsqu'il y a très peu de fréquentation.
     
    Face à cette difficulté, jusqu'alors la seule alternative était souvent la voiture individuelle qui venait grossir le flux de voitures en direction des gares et des bassins d'emplois de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Vélizy ou de Saclay... Avec de nombreux ralentissements à la clé le soir et le matin, ou encore des parkings engorgés près des gares.
     
    Tous les acteurs de la mobilité ont donc été réunis pour  plancher sur la mise en place d'un transport à la demande, c'est à dire un transport à la carte : grâce à l'expertise de la communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse et celle du Pays de Limours, la SAVAC et Île-de-France Mobilités, il a été possible de construire un projet commun qui vient d'être approuvé et financé par Île-de-France Mobilités et d'être retenu.
     
    6 voitures de 6 passagers
     
    Ce service sur mesure va donc pouvoir débuter dès le 31 août 2020. Il bénéficie de toute la logistique d'Ile-de-France Mobilités, avec sa plateforme régionale de réservation en temps réel et son application parfaitement rôdée.
     
     
    Ce travail partenarial engagé à l'échelle du Parc a aussi permis de dépasser les limites administratives classiques. Les zones de vie et de déplacement ont été priviégiées, en tenant compte des trajets les plus empruntés, des manques et des distances cohérentes pour rallier les gares et les transports collectifs existants.
     
    Pour le voyageur, le TàD fonctionne un peu dans l'esprit d'un taxi collectif Des véhicules pour 6 passagers pourront être réservés à l'avance par les personnes qui habitent dans les communes concernées. Elles seront prises en charge à l'arrêt de bus le plus près de leur domicile et seront déposées aux gares les plus proches. Comme les navettes du TàD effectuent des trajets courts et uniquement quand il y a des réservations, cela offre une souplesse et une fréquence importante aux heures clés de la journée pour les personnes qui se rendent à leur travail (le matin entre 7h et 9h30 et le soir entre 16h30 et 19h45)
     
    Durant les heures creuses en journée, les services de la navette seront disponibles pour rejoindre différents points sur l'ensemble du territoire.
     
    Arrivé aux gares, aucune difficulté de stationnement
     
    C'est donc une offre de transport à la carte qui va compléter les dispositifs existants et permettre de reporter une partie du trafic individuel vers le transport collectif, en diminuant d'autant l'empreinte carbone du territoire. D'autant que les six véhicules TàD seront 100 % électriques et donc avec zéro émission de particules fines !
     
    En phase d'expérimentation pendant deux ans, le TàD pourra évoluer tout au long de l'année selon les remontées du terrain. Besoin de revoir les arrêts, la fréquence tous les retours des usagers seront étudiés au fil de l'eau pour que les améliorations possibles soient apportées sans attendre.
     

     

  • Que faire avec les enfants pendant les vacances ?


    Sorties nature
    --------------------------------------------------------------------------------------------------------


    Une balade en famille
    • Découvrez des balades proches de chez vous : des itinéraires, visites... tout pour reussir sa sortie plein air sur le territoire du Parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse !
     
     
    Les P’tits Curieux « Au Paradis de Sonchamp »
     
    Des balades conçues pour les enfants pour partir en famille à la découverte du territoire et des richesses du Parc naturel !


    Mercredi 28 octobre à 14h30-17h30- Sonchamp

    C’est dans ce petit coin de Paradis (c’est le nom de l’étang de Sonchamp) que commencera cette balade
    familiale ; nous apercevrons peut-être quelques oiseaux d’eau. Nous traverserons des milieux sableux,
    où s’épanouissent les cicindèles et les fourmilions. Nous nous enfoncerons en forêt pour chercher
    l’ancienne glacière ayant servi à conserver des aliments au frais et nous nous faufilerons à la lisière des
    bois pour profiter du paysage.

    Un livret à compléter lors de la balade sera distribué aux enfants.

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------
     Ecoute et captation sonore

    La prise de son, la restitution et l’analyse sonore vous intéressent ?

    Atelier destiné aux jeunes de 10 à 17 ans

    Dans le cadre du projet artistique « Se mettre au vert », l’artiste sonore Gwennaëlle Roulleau vous invite à explorer le Musée de la Fondation Coubertin et son parc. Votre mission : rechercher la "signature sonore" du lieu. Enregistrement, restitution et analyse sonores sont au programme.

    • Fondation de Coubertin -Saint-Rémy-lès-Chevreuse
    • Mercredi 28 octobre, 14h-17h
    • Places  limitées
    • Pour participer, inscrivez-vous auprès de l’ALC de Chevreuse au 01 30 52 20 18
    • + d'infos
     
    Histoire et Patrimoine
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Le château de Dampierre - Dampierre+ d'infos

    Ouverture du Cabinet deux Curiosités dans l’Aile d’Astrée (première ouverture de ce musée depuis sa création dans les années 1840 !). Visites guidées présentant au public cette extraordinaire collection d’un curieux du XIXe, le duc Honoré de Luynes. Monsieur Mulliez, également amateur de cabinets de curiosités, y présente exceptionnellement quelques pièces extraites de son Cabinet des Merveilles. Une mise en scène dans le pavillon de l’île sera une animation permanente à la balade dans les jardins. Pendant cette période le kiosque sera fermé, mais le salon de thé rouvrira et accueillera les visiteurs.

    - Le samedi 24 octobre, venez assister à la Nuit des châteaux de 18 h 00 à 23 h 00 (fermeture de la billetterie à 22 h 00). Cette année nous mettons la « Lumière dans les Jardins de Monsieur Le Nôtre ». Un parcours de découverte lumineux accompagné de lampions distribués à la billetterie le tout dans une ambiance musicale du XVIIe siècle.

    Le château de Breteuil- Choisel + d'infos

    Visites guidées du château :
    T
    ous les jours de 11h30 à 12h30 et de 14h à 17h30.

    -Scènes de contes de Charles Perrault à découvrir Scénographies « son et lumière » de Barbe Bleue dans la salle de chasse, des Fées, du Chat Botté et de Cendrillon dans les écuries, de Peau d'Ane dans le lavoir, du Petit Chaperon rouge dans la maison de mère-grand, La Belle au Bois dormant dans sa chambre.

     

    La Chapelle de Clairefontaine- 78120 Clairefontaine-en-Yvelines :+ d'infos

    Maison Triolet-Aragon- Moulin de Villeneuve — Saint-Arnoult-en-Yvelines :+ d'infos

    Le Palais du Roi de Rome -  Rambouillet  + d'infos



    Voir des animaux
    Bergerie nationale -Rambouillet
    • Visite de la ferme 
    • Tarifs : 7 € adultes • 5 € enfants (3 à 12 ans) • Gratuit moins de 3 ans.
    • Tarif réduit pour les enfants déguisés. Les enfants doivent être accompagnés par des adultes.
    • Infos pratiques
    • Halloween : c'est pas que sorcier à la Bergerie nationale !

      Du 17 octobre au 1er novembre

      Animations de 14h à 16h

      Sorcier ? Scientifique ? Plutôt Agri-Enchanteur !
      Une école de sorciers s’installe durant les vacances de la Toussaint à la ferme de la Bergerie nationale.
      Partez à la rencontre des professeurs et au fil de votre promenade, choisissez une des 4 classes qui vous correspond  - Onglondor, Sabotard, Serredecoq ou
      Verredelait -  pour jouer et apprendre grâce à de nombreuses activités agri-enchantées.
      De plus, vous pourrez visiter le labyrinthe des horreurs et participer à de nombreux jeux : course de balai, kermesse des sorciers, domptage de la licorne…

      Horaires
      . 14h-16h : les animations "C'est pas que sorcier"
      . 16h30 : démonstration de traite des vaches
      . 17h : atelier « Soins aux animaux »

    Espace Rambouillet

    • Parc animalier et forestier "Espace Rambouillet"    
    •   +d'infos
    • 18 octobre : grimpe d’arbre gratuite pour nos visiteurs sur réservation à l’entrée (nombre de places limitées)
    • Ateliers pour les enfants gratuits de 14h à 18h
    • Pour le mois d'octobre :  mardi 20, mercredi 21 de 14h à 18h, et les mercredi 28, jeudi 29
    • samedi 31 octobre de 13h à 17h,  sur le thème d’Halloween.

    Ces ateliers se feront sous une tente ou dans une salle de la zone d'accueil avec l'aide d'un animateur de l'Espace Rambouillet. Ces animations seront gratuites pour nos visiteurs. Tous les jours les thèmes changeront, ils seront indiqués à l'entrée du parc animalier. Certains ateliers peuvent nécessiter une inscription car le nombre de places sera limité, renseignez vous dès votre arrivée.

    Ferme de Coubertin – Saint-Rémy-lès-Chevreuse

    Vous pouvez visiter librement l’exploitation et assister à la traite des vaches tous les jours de 16h15 à 17h15 et la traite des chèvres vers 18h15.

    DANS SON JARDIN
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Jardinage
     
    Et si vous vous engagiez ?

    Engagez-vous pour la biodiversité dès maintenant en signant la Charte des jardins. Puis avancez étape par étape et suivez tous les changements dans votre jardin !

    + D'infos, par ici

     
     
    Un guide pour jardiner avec les enfants au fil des saisons

    Apprendre à reconnaître les 4 saisons, comprendre qu’il y a de la vie sur le sol
    et en dessous, savoir identifier les petites bêtes, préparer une mare pour les papillons, faire pousser une jacinthe…

    Autant d’illustrations et d’ateliers qui vont permettre aux enfants de découvrir la nature en s’amusant !A Télecharger 

     
    Pour les petits et les grands, l'édition du Parc naturel : le guide eco-jardin du Parc
    Des astuces pour accueillir :

    Observer :

    • Reconnectez-vous avec votre jardin : Apprendre à observer les oiseaux, les papillons par ici

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Jeux

    Plein de bonnes idées et un jeu à faire avec les enfants sur le site de France Nature Environnement

    Vous avez des petites bêtes indésirables dans votre jardin ?
    Pas de problème, la nature s’en occupe ! Télechargez la roue Ecophyto (pdf) : un outil ludique pour savoir quel auxiliaire permet de lutter contre le bioagresseur identifié, et connaître son habitat préféré !

    Dessin

    L'ONF vous invite à croquer des animaux forestiers par étape avec vos enfants. Rien de plus simple avec cette collection ludique à télécharger pour distraire petits et grands.
    https://www.onf.fr/onf/chez-moi-avec-lonf/+/6bb::en-coups-de-crayons-dessinez-les-animaux.html

    Coloriage

    Une petite activité à proposer aux plus jeunes avec un coloriage en mode enquête.

    Pour le télécharger : clic.

    et si pendant votre temps libre à la maison, vous sentez venir l’inspiration, pourquoi ne pas participer au concours de nouvelles « "Crayon, planète et grelinette !" ? Par ici

     

     

     

     

    28 oct - 01 nov
  • L'avenir du Château de la Madeleine
    Ce qui va changer au château de la Madeleine
    Article de l'Echo du Parc n°83 - février 2020
     
    Pourquoi le château de la Madeleine est-il fermé au public le week-end depuis septembre ? C’est une interrogation légitime que se posent les visiteurs et tous les acteurs du tourisme !
     
    La réponse est simple : il s’agit d’une propriété du Conseil départemental des Yvelines qui a totalement arrêté de financer le Parc depuis 2017, sans tenir compte des dépenses engagées par le Parc pour l’accueil et l’animation du château de la Madeleine.
     
    Aussi longtemps qu’il a été possible de le faire, le Parc, très attaché à l’accueil du public, a assuré cette mission et entretenu les lieux (voir encadré). Pourtant, la réalité financière a fini par prendre le dessus. C’est pourquoi le Parc a dû se résoudre à réduire les dépenses et supprimer le poste lié à l’ouverture du week-end. Il l’a fait à regret et après en avoir dûment informé bien en amont le Département et la commune de Chevreuse. Cette situation regrettable ne devrait être que transitoire car une réflexion est en cours entre les parties concernées pour une réouverture de ce magnifique site historique et touristique.
     
    En 1989, le Parc a pris en charge l’accueil du château.Il reçoit 60 000 visiteurs par an. Le PNR gère et finance depuis 20 ans sur ce site :
    • l’ouverture les dimanches et jours fériés
    • l’ouverture en semaine (du mardi au vendredi)
    • les visites guidées de groupes
    • les ateliers et conférences thématiques
    • l’assurance, l’entretien des bâtiments, le ménage
    • l’entretien des extérieurs dans la cour
    • l’accueil d’événements (Journées du Patrimoine, Virades de l’espoir, artisans d’art, parcours d’artistes...)
    • la signalétique, le mobilier et matériel d’exposition
    • la communication
    Depuis le 1er septembre 2019, faute de financement départemental, le PNR ne peut plus assurer l’accueil du public le week-end.
     
     
    Une décision similaire a été prise pour le musée du Petit Moulin des Vaux de Cernay. Seules les visites de groupe sont maintenues à compter du 1er mars. Des discussions sont en cours avec le propriétaire, le Département des Yvelines, la commune et l’EPCI, qui dispose de la compétence tourisme, pour une reprise de la gestion de l’équipement. Le Parc s’est engagé à poursuivre l’animation du lieu. Il ne peut toutefois en assurer seul les coûts. Le Petit Moulin devrait prendre un nouveau départ sous l’impulsion d’acteurs associatifs, des collectivités, au premier rang desquelles le Département qui se propose de soutenir activement une solution associative. Le Parc restera vigilant pour que le lieu conserve sa vocation patrimoniale et d’animation du site des Vaux de Cernay.
     
    Quel avenir pour l’équipe du Parc au château ?
     
    Le Département souhaite développer au château de la Madeleine un projet de grande ampleur et a décidé en octobre 2019 de mettre fin aux conventions qui permettent au Parc d’occuper les bureaux du châtelet et de la basse-cour. Cette annonce à oblige à chercher en quelques mois d’autres locaux pour reloger provisoirement la partie de l’équipe contrainte de quitter le château. L’autre moitié installée dans l’extension contemporaine du château restera sur place puisque les locaux sont encore à l’usage du Parc pour 66 ans, grâce à un bail emphytéotique.
     
     
    Une solution de relogement vient d’être trouvée pour la moitié de l’équipe à la Maison de l’environnement, grâce au soutien et à l’efficacité de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et de la commune de Magny-les-Hameaux.
     

    Dans une perspective plus pérenne, la ferme de Beaurain au Mesnil-Saint-Denis va être rénovée et aménagée avec le soutien de la Région Ile-de-France, ce qui permettra de réunir l’ensemble de l’équipe dans un équipement à la fois patrimonial et environnemental.
     
    Pendant ce temps-là, le Parc remplit ses missions premières
     
    Un Parc naturel, c’est un label du Ministère de l’Environnement soutenu par la Région, les collectivités locales et d’autres partenaires institutionnels pour mener à bien des missions d’intérêt général. Le Parc conseille et finance à ce titre les 53 communes qui le composent pour réaliser des actions de terrain qui visent à :
    • Préserver et restaurer la bioviversité et les patrimoines,
    • Sauvegarder les paysages et le caractère rural du territoire,
    • Diminuer la pollutions,
    • Contribuer aux économies d’énergie et aux énergies renouvelables
    • Soutenir l’agriculture durable, les filières courtes , le commerce de proximité
    • Améliorer les déplacements et l’éco-mobilité
    • sensibiliser le public aux enjeux environnementaux
    Dans un contexte de réduction de ses moyens, les resources du Parc doivent donc être utilisées pour ces missions premières et les nombreux projets portés par les communes ou les particuliers et que le Parc accompagne.